top of page

Augmentation des tarifs du gaz et de l'électricité : Borne déclare la guerre aux Français

AUGMENTATION DES TARIFS DU GAZ ET DE L’ÉLECTRICITÉ : BORNE DÉCLARE LA GUERRE AUX FRANÇAIS - Élisabeth Borne a officialisé cette semaine la hausse des tarifs du gaz et de l'électricité à partir de janvier 2023. La Première ministre a usé d’éléments de communication pour nous faire croire à une bonne opération. Elle a ainsi expliqué que les tarifs du gaz n’augmenteraient que de 15%, au lieu de 120%. Les 105% restants seront néanmoins pris en charge par l'État, donc par la société elle-même !


Le message est clair. Le gouvernement d’Élisabeth Borne ne s’en prend pas aux profiteurs de la crise. Il n’y aura pas de blocage des prix. Il n’y aura pas non plus d’augmentation des salaires. Il n’y aura que des chèques, des chèques, et encore des chèques.


LE PACTE SOCIAL FINIRA PAR ROMPRE


Qu’ont encore d’exceptionnelles les aides exceptionnelles du gouvernement ? L’aumône 2.0 des macronistes va perdurer et les travailleurs sont exténués. Dans notre pays, le contrat de travail est le seul contrat qui légalise la subordination. Les travailleurs n’y consentent qu’à la condition d’être payés dignement. Mais le travail ne paye plus depuis trop longtemps. Une rupture nette du pacte social est en jeu.

De notre côté, nous avons été les seuls à alerter sur la situation. Nous n’avons cessé de répéter qu’elle irait en s’empirant. Les libéraux se réfugient aujourd'hui derrière la guerre en Ukraine pour la justifier, mais ils oublient que le phénomène d’inflation s’était enclenché dès 2021.


Nous avons proposé de taxer les superprofits des entreprises qui réalisent des bénéfices indécents en profitant de la crise. Cette mesure rapporterait 10 milliards d’euros et permettrait de compenser la hausse des factures pour les ménages, sans faire appel à la solidarité nationale. Notre pétition est donc plus que jamais d’actualité. Vous pouvez la signer et la partager via : taxesuperprofits .fr (lien dans l’espace commentaires)


LE GOUVERNEMENT CACHE SON INCOMPÉTENCE DERRIÈRE L'ÉCOLOGIE


Élisabeth Borne a annoncé que le gouvernement projetait une diminution de nos consommations d’énergie de 10% cet hiver. Les macronistes utilisent l’écologie pour faire oublier leur incompétence. La réalité est qu’ils se fichent éperdument du sort de la planète. Les baisses de consommation visées et les efforts demandés aux Français n’ont rien à voir avec l'écologie. Ils ne sont que la résultante de notre perte de souveraineté énergétique, ainsi que des risques de pénurie qui nous menacent cet hiver.


Pour promouvoir la sobriété énergétique, le gouvernement a annoncé le lancement d’une campagne de communication. “Chaque geste compte”, nous dit-on. Placarder des affiches dans le métro pour demander aux Françaises et aux Français d’éteindre leurs lumières : voilà comment Emmanuel Macron compte réaliser sa planification écologique. De toute évidence, les scientifiques et les experts du climat sont rassurés.


MACRON PRÉPARE UNE UNION NATIONALE DÉLÉTÈRE


En définitive nous traversons un moment troublé. Macron et ses ministres nous plongent dans un immense gloubi-boulga où se mélangent guerre, écologie, économie et industrie. Puisque les Français commencent à le comprendre, Élisabeth Borne riposte et entreprend la mise en scène d'une union nationale. Elle a déjà expliqué qu’il nous fallait une “cohésion nationale” pour garantir notre défense et notre résilience.


C’est un vocabulaire dangereux qui prépare les esprits à distinguer les bons citoyens des mauvais citoyens. Cela permettra à terme de sanctionner la seconde catégorie en lui infligeant des coupures ciblées de gaz et d’électricité. À l’heure où les milliardaires font sécession avec leurs jets, ne paient pas leurs impôts et se baignent dans les dividendes, que peut signifier la “cohésion nationale” ? Ceux qui minent l’unité du pays, ce sont les super-riches ! Notre camp devra s’en souvenir et maintenir l’union populaire pour les faire plier.



Commentaires


bottom of page