top of page

Mission flash sur les fonds marins

Aujourd'hui s'ouvre une mission flash sur les fonds marins, menée par la commission de la Défense nationale et des Forces armées, et dont je suis le rapporteur.


La France possède le deuxième territoire maritime au monde, ce qui soulève des questions cruciales pour notre défense et notre souveraineté.


Aujourd'hui, 98% des données numériques transitent par les fonds marins. Dès lors ils doivent être pris en compte dans notre stratégie de défense, car notre avenir va dépendre de plus en plus de la mer.


Avec l’épuisement des matières premières, certains rêvent de pouvoir exploiter le fond des mers et de polluer toujours davantage. Face à ces grands appétits, les États doivent réagir et coopérer.


Pour un État comme la France, le fond de la mer est aussi le lieu où se tapissent les sous-marins nucléaires qui assurent la dissuasion. Il faut donc veiller à ce que ce milieu leur permette de rester discrets.


Comme dans les airs, l’arrivée des drones représente un défi pour notre défense. Nous ne pouvons être pris au dépourvu.


La France Insoumise et Jean-Luc Mélenchon alertent depuis longtemps sur les enjeux liés à la mer.


Malgré le récent sabotage de Nord Stream, le gouvernement n’est pas à la hauteur. Il ne prévoit que 3,5 millions d’euros de budget en 2023 pour la défense des fonds marins.


Notre commission débute ses travaux ce mardi avec les auditions d’industriels, de partenaires internationaux, de spécialistes des réseaux, d’universitaires…



Comments


bottom of page