top of page

Erreurs de notation aux épreuves de spécialité du bac

Question posée le 25 avril 2023 :


Le député Aurélien Saintoul interpelle le ministre de l’Education nationale sur les erreurs de notation aux épreuves de spécialité du bac, relayées par la presse spécialisée. En effet, la réforme du bac menée par Jean-Michel Blanquer en 2020 a eu pour conséquence que les épreuves de spécialité du bac se tiennent dès le mois de mars pour les élèves de terminale. Ces épreuves sont déterminantes pour leur orientation future des élèves car leur sélection via la plateforme Parcoursup dans certaines filières dépend en grande partie de leur note lors de ces épreuves. Pourtant le journal l’Etudiant nous apprend qu'il y a eu des dysfonctionnements cette année dans la transmission des copies aux correcteurs. Dans certains cas, les correcteurs n'ont reçu que des versions incomplètes des copies et les notes attribuées ne correspondent pas à la qualité réelle du rendu. Depuis, les élèves concernés ont pu contester la note attribuée et obtenir une mise à jour. En revanche, il a été annoncé que la plateforme Parcoursup ne reflètera pas ces modifications, a fortiori pas avant la phase complémentaire. Autrement dit, les élèves ne pourront bénéficier d’un dossier complet et exact au moment du premier tour de sélection dans l’enseignement supérieur. Cette situation est inacceptable et d'autant plus grave que les réformes ont privilégié l'orientation précoce des jeunes. Monsieur le député souhaite savoir si le ministère a procédé au recensement du nombre d’élèves concernés par ces erreurs et si tous ont bien été informés et ont ainsi pu demander une révision de leur correction ? Par ailleurs, quelle procédure va être mise en place pour permettre que ces élèves aient bel et bien un dossier conforme sur la plateforme Parcoursup et qu’ils ne puissent se voir refuser un vœu sur cette simple base ? Il demande également au ministre de bien vouloir lui préciser quelles procédures ont été prévues pour éviter que ces erreurs ne se répètent à l’avenir ?


Question sans réponse à ce jour.

Comments


bottom of page